NOSTALGIE OU SAUDADE

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Nostalgie 

Le projet « Nostalgie » ou « Saudade » en portugais, est une série de peintures en aquarelle et encre de chine, toute développé à Montpellier, entre avril et septembre 2017. Ce travail est né de façon naturelle suite à une demande sentimentale de l’artiste. Après presque un an de son séjour en France, les questions identitaires et de la solitude ont émergé de façon très forte, après avoir dégusté l’excitation de l’arrivée et de la nouveauté. L’éloignement de la base sécurisante, du « lar » ou du « chez nous », apporte des défis personnels où nous nous trouvons devant les fantômes de nous-même, et pour plusieurs fois devant un miroir solitaire, obscure et vide. 

Le sentiment d’être perdue, de solitude et de désenchantement était souvent présent. Cependant, la poésie émerge de l’obscurité naturelle des âmes comme les plus petites étoiles brillantes au milieu d’un ciel sombre. Cette série comprend environ 26 illustrations de taille petite (105 × 148mm) à moyenne (170x240mm), expose une variation de sentiments, toujours liés au lieu de naissance du coeur, à l’endroit où le rationnel essaie de créer de nouvelles racines et attachements émotionnels. 

Montpellier, en tant qu’une des villes qui accueille le plus d’étudiants en France, doit avoir une solitude cachée derrière plusieurs fenêtres du centre-ville ou lors des soirées ivres dans les ruelles médiévales du centre historique. Cette réalité, qui n’est pas par défaut réservée aux étudiants, est présente dans toutes les villes du monde, il faut juste y être. Cependant, Montpellier a une poétique aimable naturelle, et, d’une façon ou d’une autre, nous enlace entre son ciel bleu et ses rues charmantes, et le lendemain, comme de façon magique, l’espoir revient.

Techniques : Aquarelle, Encre de Chine sur papier 300gm